commentaires

  1. Hello Gus! Bienvenue à la maison!
    Excellent son nouvel espace ,et bien adapté la cohabitation!
    En voilà un qui est arrivé dans une bonne maison😍
    Bon dimanche

    • Peppino se détend petit à petit, hier il a approché Gus endormi à moins de 2m, mais près de la barrière vers le hall pour pouvoir filer à l’étage s’il le fallait. Gus n’a accès qu’à la cuisine, au salon et à la salle à manger, Peppino a la véranda et tout le reste de la maison. Gus s’est aussi super bien adapté à sa « chambre » (oui, c’est une cage, mais le but n’est pas de le punir et bien de créer un cocon de sécurité et de repos pour lui, histoire qu’il ait un endroit où se réfugier s’il se sent un peu inconfortable) et, après une semaine de découvertes tant pour lui que pour nous, la cohabitation s’installe 🙂

    • ça ne fait qu’une semaine et la comportementaliste nous a dit qu’un chat avait besoin de minimum deux semaines avant de sortir de sa cachette…mais Peppino, s’il a peur, est quand même intrigué et vient parfois l’observer à distance respectable (et derrière l’abri d’une fenêtre ou de la barrière). On a bon espoir !

  2. Hello Isabelle
    Un berceau pour chien 😆
    Va-t-il y rester sagement encore longtemps ?
    Et pourquoi d’ailleurs, ce berceau à barreaux ?
    Bienvenue à ton toutou
    Des caresses et des bisous

    • C’est la « chambre » de Gus, un endroit où il peut se sentir en sécurité et tranquille (d’ailleurs, on voit bien que, cage ouverte, il reste gentiment couché dedans). Les chiens aiment les endroits confinés et je n’ai pas de pièce que je pourrais fermer juste pour lui, du coup, on a pris la plus grande cage du marché et on l’a installée pour lui dans un recoin de la salle à manger. Il s’y est vite adapté et y passe ses nuits avec plaisir (et sans bêtises…je me lève à 3h du matin pour lui faire faire le pipi de la nuit, et c’est tout, le reste il dort et sait qu’on gère tout pour lui). idem quand je dois m’absenter, il sait qu’il a tout dans sa cage et que je reviendrai bientôt, il peut donc y dormir, mâchouiller ses nerfs de boeuf, jouer, etc, en toute tranquillité

    • J’habite au Nord de Bruxelles, donc on a été épargnés, mais en effet, je connais des personnes qui ont perdu des proches, leur maison, tout ce qu’ils avaient à l’exception des vêtements qu’ils portaient sur le dos et leurs animaux. Mes parents ont été légèrement touchés (inondation contenue heureusement à quelques cms dans la cave et les vides-ventilés), mais déjà ça va coûter des milliers d’euros en réparation…je n’ose imaginer mes compatriotes de Verviers, etc. D’ailleurs, André est-il là aujourd’hui ?

    • parce que Gus doit avoir une « chambre » à lui où il peut aller se reposer et se sentir en sécurité. Egalement, de la même manière que je ne laisserais pas un bébé de huit mois seul dans une maison sans supervision, je ne laisse pas un chiot de deux mois seul dans la maison, avec les plantes (toxiques), les câbles électriques (mortels) et tout ce qui pourrait, d’une manière ou d’une autre, lui nuire. Enfin, les chiens aiment avoir des endroits confinés, plus faciles à gérer. Gus est d’un calme absolu dans sa cage, alors qu’il est stressé s’il reste seul dans le salon/cuisine/sàm (il essaie de tout mordiller…dans la cage, il se couche et nous regarde aller et venir, voire se concentre sur le machouillage de ses jouets)…

    • oui, ça nous paraît contre-productif à nous, humains, mais les chiens adorent les endroits confinés, ça les rassure. Du coup, il s’y sent détendu et y dort en toute sécurité. Et moi, ça me procure également l’assurance nécessaire que je peux le laisser seul dans la maison sans problème (la nuit, il est content d’y être, le jour, les essais réalisés en « faux-départs » indiquent des pleurs de même pas 5 minutes et quand je reviens, il dort 🙂 )

    • J’ai choisi la photo à dessein…tu remarqueras que la cage est ouverte et pourtant le chiot y reste et semble même s’y complaire. Dans toutes mes recherches avant de m’engager dans l’adoption d’un chien, je me suis penchée sur le principe de la cage (perso, j’appelle ça sa « chambre » et les canadiens ont semble-t-il plus tendance à dire « niche d’intérieur »). Les chiens aiment les endroits confinés et avoir un espace énorme à gérer les stresse…et un chien qui stresse mâchouille et détruit (ce qui explique toutes ces vidéos de chiens qui ont détruit le canapé, les pantoufles, les murs, les portes, etc). Ce n’est pas de la mauvaise volonté ou de la méchanceté, juste un chien qui n’est pas confortable. La cage leur permet d’avoir un endroit à eux où tout est géré et où ils peuvent se sentir à l’aise. Bien entendu, l’utilisation de la cage (fermée) est temporaire. Une fois que le chien a intégré que c’est là qu’il doit dormir et se tenir quand l’humain n’est pas là, on laisse la cage ouverte. En attendant, ben, Gus y passe ses nuits sans pleurer, ses moment seul sans pleurer et même, quand je rentre, il continue à faire sa sieste à l’intérieur. Aucune anxiété de séparation, aucun stress, aucune inquiétude….pour lui comme pour moi. Perso, je recommande chaudement, mais ça demande du temps d’apprentissage (la cage doit être vue par le chien comme un endroit « magique » où poussent friandises et jouets, de façon à ce qu’il aille fréquemment y jeter un coup d’oeil et trouver de nouveaux trésors)

  3. Il a de la chance d’être chez toi Gus et il le sent certainement.
    Peppino et lui vont sympathiser, c’est juste une question de temps.
    Ravie de savoir que tu vas bien. Nous avons de la chance d’être sur les hauteurs de Tilff mais nous sommes cernés par la désolation 🙁

Laisser un commentaire