JO4

Quelle est la partie du travail de scribouillasse que vous détestez pendant la création d’une scribouille ? 

En vérité, j’en ai deux, comme ça, qui me viennent à l’esprit tout de suite.

La première, c’est le temps. Le temps qu’il faut pour écrire une histoire, comparé à celui que prendra sa lecture, le temps d’attendre la première critique, le premier retour, le temps d’oublier l’histoire avant de me relire pour la première fois (sinon, j’ai encore trop l’histoire en tête pour ne pas tout trouver stupide, mal construit et mal écrit), le temps de me plonger dans une nouvelle, le temps perdu sur Internet à regarder des filmpjes sur les « 10 funniest cat fails », le temps passé à me retenir de mettre le chariot avant les boeufs et le temps à trouver pour écrire, entre le boulot, le vrai, qui m’occupe toute la semaine, le compagnon, les enfants-chéris-trésors-de-mon-coeur, le ménage, les courses, les chats (ouais, ça prend du temps, surtout qu’ils ne sont plus de prime jeunesse et capricieux comme de vieilles divas sur le retour), les travaux dans la maison, le jardin (scrongneugneu, c’est pas bientôt fini de pousser ?! marre de tondre, tailler, rempoter, désherber, gratter, frotter, semer, engraisser), la famille, l’euromillions qui veut pas tomber, moi qui oublie de jouer….saleté de temps que je n’utilise pas toujours comme je le voudrais (mais patron ne serait pas trop content de me voir écrire toute la journée, je pense)

La deuxième, c’est la ré-écriture. Je déteste ça. Le moment où je dois essuyer les plâtres, vérifier que ça tiendra la distance et que je mets la main à la pâte déco…allez, quelques petites finitions par-ci, quelques autres par-là. Ca ne marche pas. Pas avec moi. D’abord, parce que suis une éternelle insatisfaite. Dès que je me relis, je trouve que c’est de la merde. A tort (parfois) ou à raison (souvent). Alors je recommence. Je change un perso, qui en retour change toute l’histoire. Et c’est reparti pour un tour, on détruit tout l’édifice et on reconstruit à nouveau….tu parles d’un système efficace. Oui, sauf qu’en fait, il m’est arrivé de relire des trucs que j’avais écrits des années auparavant et dont j’avais tout oublié et là, hosannah !, j’aime bien. Je trouve toujours des trucs un peu bancals, des intrigues expédiées à la va-vite ou trop linéaires, mais le style me plaît et les persos sonnent « juste ». Alors je ne perds pas espoir, je me dit qu’il faut que j’essaie, autant que faire se peut, d’écrire ce qui se rapproche le plus de la copie finale dès le premier jet et que j’attende trèèèèès longtemps avant d’entreprendre une quelconque relecture.

Et vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s