commentaires

    • ou alors ils s’ignorent et se toisent d’un regard glacial quand ils se rencontrent…j’te jure, j’ai parfois des boules d’herbes séchées qui volent sur une trille d’harmonica quand ils se croisent dans le salon 😀

  1. La couverture en fourrure, le fauteuil, le copain pour se réchauffer, c’est vraiment un art de vivre d’être un chat !

Laisser un commentaire