commentaires

    • ah ben justement, si…le piano dévie un peu l’attention de ce satané épicier/orfèvre (quel drôle de métier, quand même), donc on continue 🙂

Laisser un commentaire