commentaires

    • exactement ! bon, Peppino tente de m’aider parfois en se roulant dans la terre, mais là, il était « puni » à la maison pour quelques jours (s’est blessé en bagarre entre les omoplates et il élargissait la blessure à force de grattage et léchage, donc pommade, monitoré à la maison, mais promenades trois fois par jour parce que monsieur refuse de faire ses besoins dans une litière…par contre, il adore les moments balade, il était tout fou de me faire découvrir « son » territoire)

      • J’en ai eu un de la même trempe, tout noir, il m’accompagnait partout où j’allais même au marché et sur mon lieu de travail, traversait dans les clous etc… Par contre il ne craignait pas les chiens, c’était lui qui les maintenait à distance 🙂

      • Peppino a vécu dans un refuge pendant un an, avec les aboiements de chien comme musique constante…je pense que ça l’a marqué et il crève de trouille dès qu’il entend, sent ou voit un chien.

    • le garde, en l’occurence, c’était moi…ça ne se voit pas sur la photo, mais il avait une horrible blessure entre les omoplates…aller vadrouiller dans un bassin d’orage aurait été la pire idée du monde

    • c’est le premier chat que j’ai qui est comme ça (en réalité, le deuxième, mais Aramis n’a jamais eu l’opportunité de développer cette compétence et je me balade rarement sur les toits lol), il adore se promener avec nous. Dès qu’on sort de son territoire habituel, il stresse un peu, miaule et renâcle, mais nous suit quand même. Le problème, ce sont les chiens sans laisse, ou plutôt les maîtres qui pensent maîtriser leurs chiens et les laissent gambader, mais n’arrivent pas à gérer leur instinct de prédation (ou ne le comprennent pas). Peppino s’est fait poursuivre par un grand griffon Korthal (j’ai juste eu le temps de m’interposer pour laisser à mon chat le temps de filer sous une haie, sinon il se faisait choper) et le gars n’a juste rien fait, se contentant de dire « non, mais ne vous inquiétez pas, il veut juste jouer »…sauf qu’un chien, quand il veut jouer, il se rue pas pour finir par tourner devant l’endroit où le chat s’est réfugié en aboyant ! Là, c’était typiquement l’instinct de prédation qui prenait le dessus (normal, c’est un chien d’arrêt, à la base), mais son maître ne sait pas « lire » le comportement de son chien et donc ne le maîtrise pas du tout. Peppino, lui, avait fait le tour et m’attendait dans l’autre rue, à l’abri…c’est son miaulement qui m’a prévenue (même mon compagnon, pourtant pas fan des chats, dit de celui-ci qu’il est « moins con que les autres » lol)

    • chat blanc adore les promenades, va comprendre…pourtant, là, il était « aux arrêts » à la maison à cause d’une vilaine blessure, mais j’ai pris le risque de le sortir parce qu’il refusait d’aller dans sa litière et monsieur m’a fait le concept « chat-chien », on sortait, faisait un tour, il allait faire ses besoins, marquer un peu son territoire, puis retour maison pour session câlins et dodo

    • Et pourtant, c’est une star dans le quartier…tout le monde m’arrêtait pour me demander si c’était mon chat. Apparemment, monsieur se balade comme un roi, mange à tous les râteliers, mais refuse le moindre contact humain (il y a juste une voisine qui a fini par l’amadouer, et encore) … et je ne sais pas pourquoi, on dirait que cette tactique lui vaut pas mal d’admirateurs/rices. Alors, quand ils nous ont vu nous promener ensemble, sans laisse, lui qui me suit partout et vient se frotter à moi en ronronnant, c’était un peu l’attraction lol

      • Le mien s’appelle Capsule ( surtout noir et les pattes blanches) et vient en balade avec Newton, le chien… Il n’aime pas non plus le contact des inconnus. quand au chien, si le chat ne se sauve pas, il joue… mais quand un chat est effarouché et court, c’est l’instinct qui prend le dessus. Je ne le lâche jamais dans le village 😉

    • oui, surtout qu’on était en terrain inconnu…plein d’odeurs de chien, pas d’endroit sûr où se réfugier au cas où un chien surgirait sans laisse, ça le stresse. J’apprends les bons réflexes de promenade féline avec lui.

  1. Il a l’air de te dire : « Allez tu te dépêches, plutôt que de prendre des photos ! ». C’est original ces chats baladeurs, pourvu qu’ils fassent gaffe aux voitures et aux gens mal intentionnés. Bon, je me suis ratée sur mon lien, donc j’ai dû en mettre deux… le froid certainement. bon dimanche !

Laisser un commentaire