Silent Sunday #145

Le principe est simple : une photo, pas de mot…

Pour participer, il vous suffit de poster votre lien ici:



Bon dimanche à tous

#stayhome #staysafe #GianCarlo

40 commentaires sur “Silent Sunday #145

  1. Hello Isabelle
    C’était mercredi soir dernier ? à 19 h 30 ?
    J’aurais dû faire comme toi car ma petite bougie n’a pas tenu sa flamme à l’extérieur….
    Bon dimanche confiné mais inspiré
    e-bises d’O.

    1. Non, c’était vendredi à 10h30 du matin…le monde enterrait une très belle personne dans le confinement et le silence : GianCarlo, 40 ans. Je garderai de lui le souvenir d’un sourire éclatant, même après les séances de crossfit les plus intenses. Putain de virus…

  2. Elle a brûlé toute la nuit, éclairant l’inspiration de l’auteure.
    Et, au petit matin, vaincue par le sommeil, celle-ci a oublié de l’éteindre… C’est le chat qui s’est dévoué pour faire la photo. Il est doué le bougre ! 😉

    1. Oh là non, je n’écris plus à la lueur des bougies depuis longtemps (mais ça m’est arrivé, si si. Mes parents ont un petit chalet en Ardennes, sur un terrain où nous n’avons jamais installé ni eau ni électricité ni aucune commodité du monde moderne. Un de mes endroits préférés au monde)

    1. C’est espagnol (je viens de vérifier sous le bougeoir). Acheté par ma grand-mère en 1972 à la Puente del Arzobispo (Tolède, au Sud-Ouest de Madrid). En vérifiant, je vois que ce n’est pas très loin de l’autoroute qui mène à Lisbonne, j’en déduis donc que mes grands-parents se sont arrêtés là en chemin et ce bougeoir a été un coup de foudre pour ma grand-mère (comme il l’aura été pour moi plus tard, c’est l’un des souvenirs que je conserve d’elle).

  3. Une pensée pour GianCarlo et toutes les autres victimes de cette saloperie de virus 🙁
    Protège bien cette petite flamme d’espoir.

  4. Un peu de chaleur et de lumière dans cette période aussi sombre, merci
    Bon dimanche

  5. Moi aussi sur le dessin du haut, je vois deux yeux et un nez ! C’est terrible ce que l’on vit, et les Chinois en plus de déclarer tardivement l’épidémie nous auraient menti sur le nombre réel de leurs morts. La bonne nouvelle, c’est que des personnes de plus de 80 ans arrivent à en guérir. Douce pensée pour tous les disparus dans de telles conditions.

    1. Je ne pense pas que les Chinois soient à blâmer…l’Europe a réagi très (trop ?) tardivement et n’était pas du tout préparée. Espérons que nous pourrons vite sortir de ce marasme en limitant au maximum les pertes humaines

      1. Oui, nous aurons des comptes à régler au sortir de la crise comme la pénurie de masques. A mon avis les Chinois ne sont pas clairs.D ailleurs je doute même de l origine réelle du virus 🙄

Répondre à eva Annuler la réponse.