commentaires

  1. Une excellente solution, encore faudrait-il que l’eau du robinet soit consommable. Chez moi ce sont les canalisations qui sont vétustes, ailleurs on y trouve des pesticides ou bien du chlore ou encore des bactéries douteuses…J’avoue que c’est une corvée de trimballer des packs d’eau sur 3 étages et l’idée d’un retour aux bouteilles en verre m’épuise rien qu’en y pensant;)
    Mais les bouteilles en plastique sont recyclées, non?

    • En France, seulement 22.2% du plastique est effectivement recyclé, le reste est incinéré (43.5%) ou mis en décharge (34.3%) – source : article du dauphiné du 28.01.2018. Ici, l’eau du robinet est potable partout, du coup, tout le monde a des gourdes et on achète de moins en moins de bouteilles d’eau (perso, je n’en achète jamais)

  2. Une très belle idée cette assoc … L’eau et l’air sont nos biens les plus précieux !
    Et en ce qui concerne leurs pollutions, s’il existe des moyens de purifier soi-même l’eau que l’on boit, (adoucisseur + osmoseur par ex) il est bien plus difficile d’échapper à la pollution de l’air !
    Bon je vous laisse, je vais laver ma voiture !! Promis, je ferai un programme court sans mousse ! 😉

    • Pas vraiment, en fait. C’est effectivement du Château la Pompe, mais pas d’utilisation à la maison, c’est une gourde vendue dans les événements culturels (en l’occurence, ici, un festival de musique électro aux Pays-Bas) que tu peux réutiliser (et même nettoyer au lave-vaisselle) dans tous les autres événements pour avoir de la boisson « gratuite ». Une belle alternative aux ventes de bouteilles d’eau en plastique 🙂 (bon, à côté de ça, les autres boissons étaient vendues dans des gobelets jetables….pas très cohérent. Du coup, je me suis contentée de prendre la gourde et boire de l’eau toute la durée du festival)

  3. Depuis que j’ai expérimenté ce qu’est vraiment la soif, l’eau du robinet me paraît délicieuse. I joined the pipe ☻😌

    • Quand j’étais petite, on avait une source potable à côté du châlet de mes parents en Ardennes…j’adorais boire de l’eau fraîche. Depuis, elle a été polluée… J’avoue que le goût de l’eau du robinet n’est pas équivalente, mais si ça peut aider à remettre un peu en état tout ce qu’on a détruit, je le fais avec plaisir

  4. Alors, tu as fait la tournée minérale? Chez moi c’est eau du robinet mais avec adoucisseur et filtrage Brita. Plus de packs lourds à trimbaler et plus de déchets. Les autres boissons sont achetées en Allemagne (tout près) en bouteilles recyclables.
    Bon dimanche.

    • Non, pas de tournée minérale (ou alors c’est tournée minérale toute l’année, je bois très rarement de l’alcool ^^). A la maison, on a un adoucisseur d’eau à l’entrée des canalisations, du coup, on peut boire de l’eau sans problème directement au robinet

      • Je me permets une petite précision technique (oui je sais c’est hors sujet mais j’y tiens ) : l’adoucisseur supprime, dans une certaine mesure, le calcaire contenu dans l’eau. Mais il ne la filtre pas et ne retient pas les substances toxiques (seul un osmoseur peut le faire). Et si l’on désire de l’eau « stérilisée » il faut ajouter également une lampe UV qui tue bactéries microbes, algues, moisissures et virus .
        La combinaison de Photonanie « adoucisseur + Brita » est une bonne formule de compromis . Cest celle que j’utilise aussi…
        Voilà c’était ma minute « passionné d’aquariophilie », désolé pour cette longueur 🙂

  5. J’ai lu les commentaires, car je ne savais pas ce qu’était cet élément. Je comprenais que c’était une histoire d’O ! Oui, il y a les carafes filtrantes. L’eau du robinet sur la région parisienne n’est pas mauvaise. Il m’arrive d’en boire. C’est vrai qu’on a des efforts à faire sur les bouteilles plastiques. Bon dimanche

Laisser un commentaire