commentaires

  1. Excellent, la terre appartient à tout le monde sans exception mais certains croient, sous prétexte qu’ils sont nés du bon côté, pouvoir se l’annexer. Ca sent pas bon ces derniers temps en Europe et partout dans le monde mais on va pas laisser faire!

  2. Les rat pas touillés et les cochons vivants, moi je les aime bien ! Sinon la trouvaille concernant la réponse aux 5500 nationalistes est plutôt sympathique !

  3. Je ne connaissais pas non plus, mais j’ai compris le concept. En France, il y a pas mal de familles qui accueillent par exemple des jeunes en âge d’être étudiants ou lycéens . J’ai fait des recherches à un moment donné pour une SDF, et j’ai été surprise de voir toutes ces plateformes où des particuliers essayaient d’en aider d’autres en « offrant » notamment des hébergements. On est bien loin de l’égoïsme de certains Français qui à l’heure actuelle disent qu’ils en ont marre des Gilets Jaunes, parce qu’ils ne peuvent pas aller faire leurs courses le samedi en centre ville, eux, ayant suffisamment de pouvoir d’achat pour se le permettre. Mais notre Président dit qu’il faut retrouver le goût de l’effort… pfff ! On n’est pas sortis de l’auberge. Bon dimanche à tous !

    • Des égoïstes, il y en aura toujours. Maintenant, le seul effet calculable de l’action des GJ est que bon nombre de petits commerces ont fermé leurs portes ou sont près de le faire parce qu’on leur a ruiné le seul moment où ils pouvaient faire leur chiffre de l’année et éviter le bilan rouge : Noël. Dans les faits, c’est assez contre-productif parce que les grosses enseignes, elles, ont les reins assez solides pour gérer ces « petits revers de fortune ». Donc, on a plus de gens dans la précarité et un gouvernement qui prouve chaque jour qu’il n’est pas touché et qu’il s’en fout complètement. Je pense que c’est ça qui a fait que les gens en ont eu ras-le-bol, mais je peux tout à fait me tromper (après tout, les situations belges et françaises sont très différentes de base et il est difficile de pouvoir « juger » d’une situation sans en avoir tous les tenants et aboutissants). Cela dit, la tendance s’inverse, je crois, depuis les violences policières inacceptables qui circulent partout, non ?

  4. Je me demandais ce que cela voulait dire mais j’ai lu tes explication, ma fille à l’adolescence a eu un rat qui était souvent sur son cou, beurk

    • aaah le rat domestique ! j’avais une copine qui en avait un, elle le prenait avec à l’école, c’était devenu la mascotte (d’ailleurs notre t-shirt de rhéto – équivalent terminale en Belgique – était un gros rat)…

Laisser un commentaire