182 Kilomètres – Acte I : Koningslo

Prenez une Scribouillasse, organisez-lui des dédicaces du vendredi au dimanche, dispersez-les sur ses régions natale, de coeur et d’adoption et vous obtiendrez un baptême du feu digne d’un marathon.

Oui, parce que la Foire du Livre de Bruxelles, on sait qu’il y aura du monde et qu’il en viendra bien un ou deux (ou plus, voir par ici) du côté de votre petite table, c’est un peu tout le but de l’événement, non ? Mais une fois le filet de sécurité retiré, la scribouillasse lancée toute seule sur les routes à la rencontre des (futurs) lecteurs, le vrai test commence. Est-ce que le public sera au rendez-vous ? le pitch les attirera-t-il ? la rencontre les incitera-t-elle à risquer 18 EUR, une petite fortune quand on y réfléchit, sur une autrice que personne ne connaît, juste parce qu’elle est enthousiaste et que le bandeau d’un prix encore inconnu décore la couverture de son livre ?

Acte I – Koningslo

Biblio Beauval Ce vendredi, c’était la toute première pour moi. Mais, à la manière de tout ce qui m’arrive depuis le début de cette aventure, c’était une première soignée aux petits oignons. Invitée par la bibliothèque de Beauval, ma commune d’adoption, sous la recommandation de Paul Colize, les organisatrices avaient mis les petits plats dans les grands pour m’accueillir. D’abord, de très jolies affiches et des leaflets avaient été préparés, les unes placardées et les autres distribués dans la bibliothèque, pour promouvoir la soirée. Ensuite, Nadine, l’animatrice de la soirée, s’était attelée au livre afin de pouvoir préparer au mieux le déroulement de la rencontre. Enfin, j’avais reçu la visite de Carine, la responsable de la bibliothèque, durant la Foire du Livre. Elle m’avait fait la surprise de venir assister à la rencontre « Autour du Prix Fintro » où elle avait pris des notes…et laissé filtrer que le livre ne laissait pas Nadine indifférente. Je suis donc arrivée ce vendredi en me sachant certes en terrain ami, mais combien de gens répondraient à l’appel ?  Je vous laisse juger…

56

En tout, une trentaine de personnes sont venues, juste pour parler de Ring Est ! Et de quelle façon, encore ! Nadine, l’animatrice, n’a pas seulement aimé, elle a adoré le livre, à tel point que je ne savais plus où me mettre. Elle l’avait décortiqué de bout en bout et en avait préparé un dossier complet qu’elle a présenté à toute l’assemblée. Elle avait même parcouru tout le blog, imprimé un de mes articles pour que les personnes présentes puissent y jeter un oeil et découvrir « l’envers du décor » de la Scribouillasse…et enfin, cerise sur le gâteau, choisi dans Ring Est une quinzaine d’extraits qu’elle trouvait révélateurs de mon écriture, alléchants pour de futurs lecteurs, mais sans révéler trop de l’intrigue. Elle m’a demandé d’en choisir quelques-uns à lire (une première pour moi, mais d’après ce qu’on m’a dit, si j’ai un peu bafouillé sur quelques mots, je ne m’en suis pas trop mal sortie). J’en étais soufflée ! Et quel succès ! Une vingtaine de dédicaces ! Je ne sais pas si j’ai pu exprimer ce soir-là toute la gratitude et l’émotion que son plaisir de lecture et son enthousiasme autour du livre ont provoqué chez moi, mais si elle me lit, qu’elle sache que cette soirée restera gravée en moi jusqu’à la fin de mes jours. Quoique, je pense que ça se voyait quand même, que j’étais contente…non ?

47123

Et pour la petite histoire, cette soirée m’aura valu un bon kilo en plus…parce que j’ai reçu une énoooorme boîte de chocolats ! MIAM !

A demain pour l’Acte II….

 

commentaires

  1. T’inquiète, le choolat, ça ne fait pas grossir, la preuve, ça fond:)
    Nadine est une vraie bibliothécaire qui aime et fait son travail à fond, certains libraires et bibliothécaires sont formidables. Nadine mérite ton coup de chapeau, elle fait aimer la lecture aux autres, c’est irremplaçable.

    Aimé par 2 personnes

    • J’aime beaucoup ta philosophie face au chocolat lol. Oui, la Bibliothèque de Beauval a vraiment beaucoup de chance car Nadine (et Carine) a abattu là un travail de titan ! Comme quoi, Ring Est, c’est pas que du roman noir, c’est aussi un vecteur de rencontres magnifiques !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s