Sept façons de rattraper le retard

On parle du Prix Fintro à la Nuit Blanche du Noir 🙂

Nuit blanche du Noir

La Foire du Livre de Bruxelles vient de refermer ses portes. Certains se disent peut-être qu’ils (ou elles, puisque les fans de polars sont à près de 70% des femmes !) ont raté l’occasion de découvrir les dernières nouveautés en matière d’écritures noires. Qu’à cela ne tienne ! Voici les sept incontournables que vous auriez pu découvrir à Tours et Taxis. Parmi eux, plusieurs textes relevant du journalisme gonzo, «l’art (ou la compulsion) d’imposer une forme romanesque à un contenu journalistique», comme Hunter S. Thompson, père de l’écriture gonzo, la définissait lui-même. Et où il s’agit aussi d’écrire en immersion avant de raconter les événements tels que l’auteur les as vécus.

Caryl Ferey était le « grand invité polar » de la Foire. De Zulu à Mapuche, Ferey écrit des romans extrêmement noirs et violents, très informés et inspirés, toujours chaotiques à l’image des pays où il situent leur action, de la Nouvelle-Zélande…

View original post 739 mots de plus

commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s