La Scribouillasse en Dédicaces

Il était une fois une petite Scribouillasse encore toute auréolée d’euphorie qui s’en était allée à la Foire du Livre de Bruxelles pour une journée de folie entre rencontre littéraire et séance de dédicaces. Chemin faisant, notre malheureuse Scribouillasse sentait le stress monter. C’est que, voyez-vous, la rencontre littéraire s’intitulait « Autour du Prix Fintro »…et si elle venait à broebeler* ? Voilà qui serait plutôt moyen vis-à-vis du public, de l’organisation et des acolytes invités ! Et puis, la séance de dédicaces, après…oh la la, si personne ne venait ?

  • bredouiller, bafouiller (se dit « broubeuler »).

Bref, vous avez compris, j’étais en mode mangouste pas commode…et passablement effrayée. Heureusement pour moi, mon chéri (qui est aussi mon roc et la voix de la raison quand je pars en sucette) et ma maman m’accompagnaient (je vous aime).

Arrivée : 14h15

Ouf, encore 15 minutes avant les premières réjouissances de la journée : la photo pour la bibliothèque royale de Belgique, afin de rappeler aux jeunes auteurs l’importance (et l’obligation) du dépôt légal de leurs œuvres.  J’ai donc retrouvé Luc Dupont et Effel, mes deux camarades de concours ayant aussi trouvé éditeur, au stand 112, pour une séance de photos individuelles et de groupe. Et en parlant de broebeler, on s’est un peu emmêlés les pinceaux. La KBR (Koninglijke Bibliotheek van België/Bibliothèque Royale de Belgique) n’avait pas l’air au courant qu’on devait passer, l’organisation de la Foire n’était pas là, mes camarades et moi avions compris que les livres seraient sur place, ils n’y étaient pas…bref, entre rires et retrouvailles avec les représentants de la Foire et de la KBR, tout est rentré dans l’ordre. Nos éditeurs sont partis subtiliser des livres sur nos stands respectifs (un emprunt tout ce qu’il y avait de plus innocent) et revenir ventre à terre pour faire la photo, et à 14h43 :

KBR

kbr2

Allez, tâche #1 accomplie, précipitons-nous tous vers la scène Fintro, car la rencontre se passe à 15h ! Heureusement, c’est juste à côté. Avec quelques minutes d’avance sur le planning, on en profite pour pousser jusqu’au stand 103 (et pas le 102 qui, sur la photo, annonce le stand suivant) faire quelques photos auprès de l’urne du Prix Fintro 2018 où deux manuscrits ont déjà fait leur apparition. D’autres viendront les rejoindre au cours de la journée. Peut-être le futur lauréat de l’année prochaine est-il parmi eux…scribouillard enchrysalidé dans l’attente de la magique aventure de l’édition ! Allez, amis auteurs belges (et surtout toi, là, avec un roman noir dans ta besace ! Tu as jusqu’au 30 mars pour le finir ou le relire et le déposer dans une agence Fintro. Fonce !!!)

Stand Fintro 2Stand Fintro

Bon, allez, c’est pas tout ça, mais il est bientôt 15h, y’a Michel Dufranne et Barbara Abel qui viennent de passer, faut qu’on décolle. Juste le temps de saluer la responsable de la Bibliothèque de Beauval (où j’ai été invitée dans le cadre d’une soirée polar le 23.03.2018) qui avait fait le déplacement pour assister à la rencontre, re-subtiliser un bouquin (l’un de ceux récupérés sur le stand de la KBR, vu que les dépôts légaux étaient déjà officiellement faits) et c’était parti pour une heure de rencontre autour du Prix Fintro.

Rencontre 12

Rencontre 18 - Copie

Rencontre 15 - Copie

Rencontre 1Rencontre 8

Comme les photos en attestent, c’était plutôt bon enfant et on a bien ri. Michel nous a bien fait bosser (on a dû pitcher notre bouquin, raconter notre aventure, tout ça) et Barbara nous a raconté ses premiers pas, ses doutes, les écueils qu’elle a traversés, la difficulté pour les jeunes auteurs de trouver un éditeur et l’opportunité que peut donc représenter un événement comme le Prix Fintro pour les auteurs et autrices de notre petit pays. Elle nous a quittés un peu avant la fin de l’heure parce qu’elle était attendue sur son stand pour une séance de dédicaces. Je ne sais pas si vous avez déjà croisé Barbara Abel en dédicaces, mais c’est toujours blindé de monde ! Il faut dire qu’elle a un sacré talent, la présidente du jury 2018 ! On a donc fini la rencontre à quatre avec quelques conseils lectures perso (pour ma part, j’ai conseillé Marc Voltenauer – qui viendra en dédicace à la librairie le Mot Passant à Jette le 11 mars, j’ai hâte !!! – et, évidemment, Patrick Senécal, dont le bouquin Aliss m’avait inspiré un petit article. Cela dit, je m’en veux un peu parce que, dans ma précipitation, j’ai oublié de citer Caroline De Mulder, une autrice belge !).

Rencontre terminée, la journée n’est pas finie car c’est maintenant que commence le moment le plus extraordinaire et redouté : la séance de dédicaces ! J’ai les jambes qui flageollent un peu à l’idée de me retrouver derrière cette table et le coeur serré à l’idée que personne ne vienne. Bien sûr, je sais que mes amis les plus proches, ceux que je considère comme ma famille, seront là, et rien que ça me réchauffe déjà un peu…mais deux heures, c’est long ! On traverse donc toute la Foire pour retrouver le stand 330 sur lequel j’avais ma petite place réservée.

Et là…rien que d’y penser, mon coeur s’affole encore. Mais, allez, une photo étant toujours plus forte qu’un long discours, je vous laisse apprécier :

Rencontre 23

Premières dédicaces…plus d’une dizaine de livres devant moi et une soixantaine en rayons (on avait prévu « large »)

7

Stressée, j’ai dédicacé en pattes de mouches les premiers livres :/

8

Mais bon, l’euphorie revient vite et j’ai la chance de rencontrer plein de lecteurs trop la classe – Bruxelles, you rock !

10

On ne dirait pas, mais écrire et parler en même temps, c’est pas possible…et je voulais les deux ! il m’a fallu un petit temps pour m’adapter et trouver le bon rythme.

3

La pile se vide peu à peu devant moi…

13

Le plus beau moment de la séance, c’est quand même quand ma croquette chérie est venue me faire coucou !

4

Tata Zaza et la croquette, c’est-y pas beau, ça ?

Après une heure, c’est la stupéfaction dans les rangs : on est en rupture de stock ! Du jamais vu pour un auteur inconnu, paraît-il ! Vite, on s’organise ! Notre sponsor, Fintro, ayant reçu quelques caisses de livres pour ses clients lors de la remise du prix, mon éditeur négocie avec la responsable du Prix et fonce au secrétariat de la Foire chercher de quoi réassortir le rayon et ma table.

Au final, je n’aurai passé que les cinq premières minutes de ma dédicace seule, et encore, c’est parce que les files de mes camarades de dédicaces se rejoignaient devant moi et bloquaient le chemin à ma toute première lectrice (Marie-Jeanne, à qui, si elle me lit, je présente toutes mes excuses pour cette dédicace un peu rapide et très stressée…j’espère que le livre vous plaira et j’espère pouvoir vous revoir un jour pour vous expliquer à quel point votre présence ce samedi a contribué à mon bonheur !). J’ai presque dû m’enfuir à 18h parce que j’avais la main droite qui me faisait souffrir d’avoir trop écrit. Dans mes rêves les plus fous, je n’aurais même pas osé imaginer ça.

Petit avant/après (50 minutes de dédicaces)…

 

Pour info, j’ai appris par la suite que les exemplaires remis en rayon avaient disparu également peu après !!!

Un succès inespéré, donc, et qui doit beaucoup à la chronique magnifique de Michel Dufranne dans le 6-8 du 19 février (j’en parlais ici) ! Michel, si tu me lis, promis, je demanderai à ma maman de m’apprendre à cuisiner un bodding juste pour toi 🙂

Merci à tous d’être venus, c’était magique ! Merci !

Et ça ne s’arrête pas car, aujourd’hui, je passe à 15h sur la 1ère dans l’émission « Majuscules » d’Eddy Caekelberghs. A vos radios !

 

 

 

 

 

commentaires

  1. Bonjour, j’étais à la rencontre (prix Fintro) hier. Félicitations pour cette grande première ! Personnellement, tu m’as donné envie de lire ton roman et je compte bien me lancer d’ici peu ! Bonne continuation et à bientôt !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s