Le Ring à l’Est et la Scribouillasse à l’Ouest

Ouaip, complètement à l’Ouest, la Scribouillasse…

D’abord, parce que ça fait deux semaines que je n’ai rien posté et que, du coup, je ne sais plus par où commencer. Tiens, là, je viens de regarder sur mon petit cahier que je transbahute partout et, entre la Vipère, le GSN, une virée dans le Sud, un burn-out et le travail de relecture de Ring Ouest, ça se barre dans tous les sens. Y’en aura pour tous les goûts, mais faudra avoir l’estomac bien accroché, je préviens tout de suite.

Tiens, Ring Ouest, pour commencer…figure-toi bien que cette trut* de Scribouillasse, tout occupée qu’elle était à sangloter sa joie sur le Prix Fintro, elle en a oublié de faire remarquer à son jury bien-aimé que Ring Ouest, c’est certes bien schöne comme titre (même si, dans le secret de son petit coeur de Scribouillasse, elle préférera toujours son R-Zéro originel…et non, ça fait pas SF ! Z’avaient qu’à donner un autre nom au ring de Bruxelles, godverdoeme !), mais quand toute l’action se passe sur le Ring EST, c’est tout de suite moins tof **. « Eh bien on l’appellera Ring Est, c’est tout » m’a rétorqué l’éditeur qui a dû en voir d’autres. C’est là que j’ai appris que « un titre est provisoire jusqu’à ce qu’il soit définitif », ce qui est donc aussi ma première leçon philosophale (si si, ça va se transformer en or, à un moment, j’y crois !) du monde éditorial. Nè !

* une trut (prononcez trutte), en bruxellois, c’est un peu comme une klet…une gourde, quoi. Et c’est uniquement féminin…Jef pourra donc être une klet, mais jamais une trut.

** chouette, sympa, cool, génial. Tout ce qui est bien est tof, à Bruxelles.

Le ring étant désormais passé à l’est, la Scribouillasse n’en était pourtant pas au bout de ses peines. Débordante de bonheur, je n’avais pas vu la Résistance qui, à l’affût, attendait son heure. Et la roublarde à frappé vite, fort…et en schmet***, parce que je ne l’ai pas vue venir. Elle m’a eue là où je me croyais parée. La santé. Voilà quelques temps déjà que je rentrais tous les soirs avec le mal de tête, sinusites, épuisée et, pourtant, incapable de dormir plus de 4h par nuit. Quand j’ai commencé à avoir froid, je me suis dit que c’était le moment d’aller faire un tour chez mon médecin, en espérant qu’il soit encore vivant. Il faut dire que je ne suis pas sa meilleure patiente, ou alors, au contraire, si…bref, il ne me voit qu’une fois par an, et encore. Imaginez ma tête quand, au lieu de me filer un spray pour le nez et quelques bonbons pour la gorge, le voilà qui me demande « et sinon, au boulot, ça se passe comment ? ». « Euh, ben… ». Quelques questions plus tard, le verdict était tombé : repos total obligé.

*** lâche, caché. J’ai récemment appris que ce terme viendrait de l’arabe. Comme quoi, Bruxelles, c’est universel 🙂

Mais alors, et la relecture ?! Rhoo, ne t’inquiète pas, elle est finie et mon Ring Est va maintenant passer dans les mains expertes de mon éditeur. Ca va saigner, m’a-t-il prévenue…gloups ! Allez, en attendant le retour de mon malheureux texté chirurgiqué, je m’en vais rattraper le temps perdu. D’abord, lire tous les articles des blogs amis que, faute de temps et d’énergie, je n’ai pas suivis. Ensuite, reprendre « Guerre Sainte » et « Vele Hemels boven de Zevende », les deux romans entamés qui patientent sur ma table de salon depuis trois semaines. Enfin…c’est que j’en ai des choses à te raconter ! Mes impressions sur le travail de relecture, la méthode (intuitive) que j’ai suivie et l’utilisation d’Antidote, ce fameux logiciel-Graal qu’on m’avait tant conseillé, mais aussi….je peux repartir sur les chapeaux de roues avec « La Grande Illusion », le onzième chapitre des aventures de ma Vipère (en espérant qu’elle ne fasse pas trop la gueule après cet abandon de près d’un mois) et puis aussi le premier épisode du Guide du Scribouillard Néophyte !

Et c’est comme ça que, mine de rien, je viens de te donner le menu de la semaine !

 

8 réponses à “Le Ring à l’Est et la Scribouillasse à l’Ouest

  1. Mais tu ne penses pas que tu pourrais te reposer encore un peu puisque le plus urgent – la relecture – est fait? J’ai eu exactement les mêmes symptômes à la fin de l’été, je me suis arrêtée une semaine mais je rame:(
    La vipère & Co peut attendre, ton blog et les blogs amis aussi, s’ils sont vraiment des amis:)))

    Aimé par 1 personne

  2. Bon… Ok pour Ring Est (même si je suis souvent à l’Ouest…) 😀
    M’enfin, avec toutes ces aventures, faut pas perdre le Nord !!!
    Bizzz et pense à décompresser…

    (Sympa aussi toutes ces expressions bruxelloises !)

    Aimé par 1 personne

    • 21 février 2018 🙂 En France, pour des raisons de taille de marché, il faudra juste que les lecteurs aillent le commander chez leur libraire, parce que l’éditeur n’a pas les moyens d’un Seuil, Gallimard ou Fleuve Editions pour placer des exemplaires dans tous les points de vente. Par contre, pas de souci, il sera disponible sur tout l’hexagone au même titre que « les plus grands » 😉

      Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s