commentaires

  1. Est-ce vraiment le meilleur environnement pour ces pauvres bêtes ? Désolée, j’aime de moins en moins les zoos.
    Bon dimanche en liberté !

    • ce n’est pas un zoo, c’est le Parc Koekamp qui fait partie du Haagse Bos de Den Haag (La Haye). Les animaux y sont en paix (tu peux d’ailleurs voir qu’ils sont plutôt à l’aise), Den Haag étant une ville où il y a quand même plus de vélos que de voitures :). Je suppose qu’ils ont rajouté les barrières (et le fossé) plus pour protéger les petits (qui galopaient dans tous les sens) qu’autre chose 🙂

    • Si je ne me trompe, le Koekamp était, à la base, le terrain de chasse des comtes de Hollande…du coup, c’est plutôt la ville qui a rejoint la forêt (Haagse Bos, bois de La Haye en Néerlandais) et ils ont conservé cette partie (quand même importante) pour que les animaux puissent y rester en paix

  2. Modernité et verdure, quel contraste pour cette photo 🙂
    J’aurais préféré les voir un peu plus à l’extérieur de la ville. Même si les vélos sont nombreux. Y aurait-il un restaurant pas loin ? 😉 😆
    Je ne suis jamais allée à Den Haag, et aimerais plutôt découvrir l’ancienne ville. Si elle existe ?

  3. Un grand merci pour tes réponses. Aargh !!! les plages ……trop trop envie d’y aller. Je te conseille vivement la Zélande, tu seras absolument séduite. Je connais cette presqu’île depuis que je suis jeune fille 😉 Disons 14- 15 ans. En 1965. Vlissingen qui reste un endroit pour moi magique a bien entendu beaucoup changé et s’est modernisée à tout.
    Les côtes belges je les connais. Elles n’ont pas mes préférences. Sauf que loin d’elles depuis si longtemps j’aimerais y retourner en pèlerinage.
    Wenduine lorsque j’avais dix ans. Le Coq ou Den Haan, Oostduinkerke, et bien entendu Ostende ou Oostende. 🙂

    • J’aime beaucoup la Zélande (en réalité, j’aime beaucoup les Pays-Bas, un très beau pays, propre et accueillant) et, à la base, je voulais pousser jusqu’à la Frise, quitte à me farcir les 5h de route pour rentrer sur Bruxelles, mais, vu le temps, on a préféré opter pour un retour le long de la côte en passant par le Neeltje Jans, toujours impressionnant (surtout qu’on était bien battus par la pluie) 🙂

      • Je suis allée en Frise lorsque j’avais dix ans. Dans le petit village d’où venait mon père. Je devrais retrouver le lien sur mon ancien blog. Ce qui occasionna à l’époque, qu’un cousin germain se mit à venir sur ce blog là et sortit de l’ombre pour me faire un signe. Comme je suis née d’un second mariage, il souhaitait retrouver les enfants du premier mariage de mon père.
        Le passage de la plus longue digue de 32 kms pour se rendre en Frise fut très long pour moi. Dans les étables, des rideaux aux fenêtres. Quant à la famille, ce fut un peu compliqué et pas ce que mes parents, deuxième mariage pour mon père, attendaient. Aujourd’hui j’aimerais beaucoup y aller. J’ai des questions à poser pour comprendre les actions de mon père. Actions graves et traumatisantes. Désolée pour ton voyage et la pluie. Là-haut, c’est comme en Belgique pour le climat. Quant à la manière de vivre, il y a un monde entre la Belgique et la France. Là-bas, je me sens chez moi, de par la mentalité, la manière de vivre, la convivialité qui est la leur. Merci pour ton commentaire 🙂

      • Malgré son climat et ses taxes, j’ai une tendresse incroyable pour mon pays, son langage un peu bizarre, ses habitants bigarrés, son sens de la dérision et du non-sens 🙂 …et je me sens aussi bien au Nord qu’au Sud du pays (mes 2 grands-pères étaient wallons, mes 2 grands-mères flamandes…), du coup, la Hollande, c’est un peu la maison aussi 🙂
        J’espère que tu arriveras à éclaircir le mystère un jour !

Laisser un commentaire