commentaires

  1. Je ne suis qu’admiration devant une telle oeuvre … moi qui déteste les fours, et tout ce qui se trouve dans une cuisine en général ! Bon dimanche.

    • nan, mais ça, c’est pas de la cuisine, hein…y’a rien à faire à part mélanger deux trois trucs (sans même devoir faire attention, juste « touiller », quoi) et puis, plaf, au four ! en tout, 10 minutes de préparation et 45 minutes d’attente 🙂

  2. En « bonne » fille de boulanger (traditionnel et dans les années 50), je ne me sens pas très inspirée par ce que tu appelles du pain… Mais je comprends que les personnes allergiques et/ou diabétiques puissent apprécier !
    Bon dimanche <3

    • Je t’avoue que je n’aurais jamais essayé si je n’avais pas partagé la vie d’un diabétique…maintenant, en digne fille du Nord, le seul aliment qu’on ne peut retirer de mon alimentation (sinon je sors les crocs), c’est la patate, alors me passer de vrai pain, ça va, je gère 🙂

  3. Et oui, je comprends ta démarche, et je crois que cela me plairait. J’ai, ll y a un moment de cela fait un pain à l’épeautre, dans la démarche d’une nourriture à index glycémique bas. Je connais le nom d’un blog super pour qui cela intéresse. 🙂
    Si tu aimes c’est l’essentiel. As-tu fait goûter ce pain là à d’autres personnes non habituées ? Qu’en ont-elles dit ?
    A propos, une belle photo 🙂

    • Justement, la recette nous vient à la base d’une personne non diabétique, je l’ai juste reprise comme « bon conseil » pour mon diabétique de compagnon. Et aujourd’hui, un ami qui passait a goûté et trouvé ça meilleur que le pain normal. De fait, ça a un goût plus prononcé. Cela dit, c’est plus compact que du pain normal, aussi, et donc on est vite « bourré » avec une ou deux tranches 🙂

  4. Sympa ! Rien que les farines me donne bien envie de tester.
    Merci et bisou.
    Bonne semaine (parce que pour le « dimanche » c’est un peu tard)

Laisser un commentaire