commentaires

    • Figure-toi qu’il était épuisé et sur le point de mourir (un bourdon face à deux chats jouettes, c’était pas gagné). On l’a soigné avec un peu de miel, il s’en est littéralement farci au point de tomber ivre mort, on l’a stimulé pour qu’il revienne à lui et, une heure et demie après il me faisait signe que c’était bon (il vrombissait de partout et me faisait une petite danse avec son pompon). Il s’est envolé dans le jardin pour retrouver son nid (bourdon des arbres). Ca reste une de mes plus belles rencontres 🙂

  1. Quelle belle photo et jolies douceurs à voir sur cet insecte que je n’aime pas trop côtoyer. 😉 Ta photo donne envie d’y déposer un doigt léger et de le caresser……Quelle drôle d’idée de ma part. 😉

Laisser un commentaire